Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-11-18T11:56:00+01:00

Bonne fête de l'aid

Publié par aminelive.over-blog.com

 Bonjour A l'occasion de ce jour de fête de l'Aid el Adha, j'aimerai souhaiter à toute la communauté musulmane, une excellente fête. Qu'Allah agrée nos bonnes actions. Je vous laisse

 

 

 

La fête du mouton

 

 

 

 

Que se passe-t-il pour les musulmans le jour de la fête du mouton ? (sacrifice et pèlerinage à la Mecque : où se trouve la Mecque, qu’est-ce que la Mecque, etc. ?)

La fête du moutoncoïncide avecle mois du pèlerinage des musulmans à la Mecque.La Mecque est située en Arabie Saoudite. Pour les musulmans, elle est considérée comme étant la première maison en pierre construite par l’homme sur terre. À travers les siècles, elle serait tombée en ruine et c'est alors que Dieu aurait ordonné à Abraham de la reconstruire, ce qu’il fit avec son fils Ismail. Quand ils eurent terminé les travaux, Abraham aurait exprimé un vœu en demandant à Dieu d’en faire un lieu de pèlerinage prospère et paisible pour l’humanité et de donner à tous les croyants (ceux qui ont la foi) nourritures et richesses variées. Dieu agréa la prière d’Abraham et La Mecque est ainsi appelée : « Maison de Dieu ». C’est dans sa direction que les musulmans du monde entier se tournent lors de leurs prières et c’est à la Mecque qu’ils se rendent pour effectuer le pèlerinage qui constitue le cinquième pilier de l’Islam. À quelques kilomètres de là se trouve le mont Arafat où, selon la tradition musulmane, Adam et Ève se seraient rencontrés pour la première fois sur terre après qu’ils aient été chassés du paradis.

Quelle sourate du Coran donne des indications sur cette commémoration ?

Le Coran retrace cet événement essentiellement dans laSourate Essaffet (Numéro: 37) à travers les versets N° : 99 à 113.

99 - Abraham dit : je vais vers Dieu, il me guidera.

100 - Ö Mon Dieu, donne-moi une descendance parmi les justes.

101 - Nous lui annonçâmes la naissance d'un fils clément.

102 - Lorsque celui-ci atteint l’âge de la puberté, Abraham lui dit : Mon enfant j'ai rêvé comme si je t'offrais en sacrifice à Dieu. Vois ce que tu en penses. Il lui répondit : Ô mon père, accomplit la volonté du Seigneur et tu me trouveras résigné, par sa volonté, à accepter mon sort avec fermeté ! 103 - Lorsque tous les deux se sont résignés et qu'Abraham prépara son fils pour le sacrifice,

104 -  Dieu l’appela : Ô Abraham !

105 -  Tu as concrétisé la « vision » que tu as reçu. Tu seras récompensé en conséquence.

106 -  C'était une épreuve grandissime !

107 -  Nous avons alors remplacé son fils par une offrande sublime

108 -  qui sera perpétrée par ceux qui vivront les temps ultimes !

109 -  Que la paix soit sur Abraham.

110 - Ainsi Nous récompensons les vertueux.

111 - Il était de nos serviteurs croyants.

112 - Puis nous lui annonçâmes l’arrivée d’Isaac, prophète et parmi les justes.

113 - Nous avons béni Abraham ainsi qu’Isaac, leur descendance comportera des justes ainsi que des injustes envers eux-mêmes.  

Que fait-on avec le mouton quelques jours avant l’Aïd ?

Les enfants jouent avec leur mouton. Ils l'ornent de rubans colorés et le promènent dans les rues du quartier.

Ou se déroule la prière de l’Aïd ?

À la Mosquée, après le lever du soleil. On commence par faire deux rakaat suivies d’un discours bref.

Quel est le contenu du discours de la prière ?

L'Imam commence par glorifier Dieu sept fois, puis il rappelle la signification du sacrifice d’Abraham comme exemple de soumission à l’Éternel. Il rappelle comment on procède au sacrifice et les indications du prophète concernant le partage de la viande du mouton en trois tiers : un tiers pour soi et sa famille, un tiers pour les nécessiteux et un tiers pour offrir les amis. À la fin de la prière, les gens s’embrassent entre eux et se félicitent puis essayent de rentrer chez eux par un chemin différent de celui qu’ils ont emprunté pour venir à la mosquée en essayant de répandre le salut en disant : « que la paix soit avec vous » à tous ceux qu’ils rencontrent, quelle que soit leur croyance.

Àquel instant peut/doit-on égorger le mouton ?

Après la prière de l’Aïd, à la mosquée et, en principe, après que l’imam ait fini d’égorger son propre mouton .

Comment égorge-t-on le mouton ? (Quelles sont les règles religieuses à respecter en matière de choix de la bête et de sacrifice ?)

En tranchant rapidement les deux carotides avec un couteau bien aiguisé :il ne faut surtout pas faire souffrir l'animal. Il faut savoir que dès que le sang n’arrive plus suffisamment au cerveau, l’animal perd connaissance à la seconde qui suit et ne sent plus rien. Lors du rituel, le Prophète nous dit que si un 2ème mouton attend son tour, il ne faut pas le laisser assister à la scène du sacrifice ni même à la préparation du rituel ! On comprend par-là que l’animal a sa propre sensibilité. Il faut le respecter et éviter de mal le traiter. Il est important de rappeler que ce sacrifice n’est pas obligatoire pour ceux qui n’en ont pas les moyens puisque le prophète a égorgé deux beaux moutons bien en chair en disant pour le premier : ceci est pour Mouhammed et les proches de Mouhammed et pour le second : ceci est pour la nation de Mouhammed. Ainsi, pendant le règne du Calife Omar, celui-ci, s’est abstenu de faire une offrande pendant l’année de la grande disette, car le peuple était accablé par la famine.

Que fait-on avec toutes les parties du mouton ? (peau, tête et pieds, tripes, viande, etc.)

Le premier jour, on mange, le foie, les rognons, le coeur et la rategrillés accompagnés d'un bon plat de salade de poivrons et tomates grillés (salade "méchouia") et d'harissa à l'huile d'olive.

Les tripes servent à la préparation duosban qui est composé de tripes farcies de légumes: blettes, épinards et persil. On y ajoute du riz, des épices (coriandre en poudre, poudre de piment rouge piquant, menthe fraîche séchée, sel et poivre), les intestins préalablement cuit dans l'eau et coupés finement. On y incorpore aussi un peu de foie, de la viande et un morceau de la queue du mouton. Le mélange est ensuite rempli dans l'estomac du mouton préalablement coupé en morceau de 20 cm. Une fois remplis, ces pochettes sont cousues et déposées dans une passoire pour égoutter le jus qui en sort. Le osban est ensuite conservé pour être consommé plus tard avec du couscous ou du riz.

Les intestins sont remplis de viande épicée afin de confectionner les fameusesmerguez.

Lekaddid est une viande épicée et séchée au soleil. Généralement, on laisse une partie des côtes droites du mouton. Le kaddid est mangé à la longueur de l'année et plus précisément le premier jour de l'an lunaire.
Enfin, une autre spécialité culinaire de l'Aïd El Kébir est la
viande cuite dans une jarre d'argile. On y utilise de la viande désossée à laquelle on ajoute du smen (beurre au goût légèrement rance), et du safran. La jarre est fermée avant d'être placée dans un four ou une cheminée

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog